Star Food

Le chardon-Marie et ses bienfaits

Le chardon-Marie et ses bienfaits

La variété appelée «Cynara Cardunculus» apparaît généralement comme l'espèce comestible, bien qu'il existe de nombreux types de chardons.

On retrouve dans le nord du continent africain, l'éventuel berceau de ce légume savoureux, digne ancêtre de l'artichaut. Son origine méditerranéenne en fait un plat idéal et apprécié, notamment en Allemagne. Son extension dans toute l'Europe a été achevée au Moyen Âge tandis que sa culture en Amérique du Sud dépendait de l'Espagne et a commencé dans les terres argentines.

Principales caractéristiques

Son caractère pérenne ne l'empêche pas d'être cultivé annuellement. La hauteur de cette plante dépasse dans certains cas un mètre de longueur, nécessitant plus d'un demi-mètre entre certains buissons et d'autres pour que sa croissance ne présente pas de problèmes.

Les tiges de ce légume sont très appréciées en raison de leur goût de viande. Pour rendre ces feuilles beaucoup plus agréables au goût, les techniques de récolte du chardon incluent des méthodes qui donnent à ce légume une texture plus tendre et juteuse. Ces techniques sont appelées blanchiment et butinage.

La saison d'automne est la période indiquée pour le début des vendanges. Les tiges sont ramassées petit à petit, de plante en plante, ainsi la récolte se prolonge.

On peut trouver plusieurs espèces de ce légume, bien que le plus apprécié parmi les poêles soit celui qui se présente sans épines et avec la tige d'un ton similaire à l'argent. Les tiges se caractérisent par leur goût légèrement amer dû à la cynarine qu'elles contiennent. Ils sont préférés sautés avec de l'ail, comme s'il s'agissait d'un ragoût.

Cultive

La première étape à considérer avant de cultiver des chardons est le sol qui sera de préférence du compost avec du fumier. Les chardons ont besoin de beaucoup de soleil pour prospérer. L'irrigation sera abondante au début mais elle sera rationnée plus tard puisqu'ils peuvent accuser un excès d'humidité. Enfin, les mauvaises herbes doivent également être contrôlées.

Planter des graines pendant les jours précédant le début du printemps est la première étape de la culture de ce légume. Une fois que la plante atteint une hauteur approximative d'environ 15 cm, procédez à la transplantation à partir du lit de semence d'origine. Si nous avons un grand sol, nous pouvons choisir de faire des trous peu profonds dans lesquels nous déposerons entre 3 et 5 graines bien séparées.

La distance entre certaines plantes et d'autres est vitale car, en règle générale, les tiges demandent de l'espace et entreront en concurrence avec leurs proches qui tenteront de voler la terre et le substrat. Notre travail consistera à extraire les autres, en laissant une plante tous les 50-60 cm.

La valeur nutritionnelle

L'eau est la composante essentielle de ce légume et bien d'autres. Sa composition est loin de l’artichaut, «parent» du chardon, également très apprécié en cuisine pour ses innombrables combinaisons. Le chardon se distingue par sa forte teneur en calcium mais a le problème, comme avec le fer qu'il contient, de ne pas être bien absorbé par l'organisme.

Quant aux vitamines, C se démarque, mais n'atteint pas la quantité journalière recommandée. Les autres minéraux et oligo-éléments présents dans ce légume sont le magnésium, le manganèse, le zinc ou le cuivre.

Il est généralement envisagé lors de la mise en pratique d'un régime diurétique qui cherche à tonifier le foie, car le chardon augmente la quantité de bile, facilitant la décongestion de cet organe et évitant les calculs biliaires redoutés.

Pour le choisir sur le marché, nous observerons l'aspect des feuilles ou des tiges: sans défauts ni taches et solides. Les feuilles doivent être d'un vert clair. Il est important qu'il donne la sensation de fraîcheur typique des légumes en bon état. Quant à sa conservation, il est recommandé d'utiliser un plastique respirant.


Vidéo: Peut-on utiliser le chardon marie en cas de cancer du foie (Novembre 2021).