THÈMES

Douleur de la plante du pied: causes et traitements

Douleur de la plante du pied: causes et traitements

LE pieds souffrir des dieux traumatisme sur une base continue, tous les jours. D'autre part, ce sont les «outils» que nous utilisons pour marcher, courir, sauter et grimper et, par conséquent, bien sûr, ils sont sujets à de nombreux types de problèmes.

Des blessures à l'inflammation, différents types de dommages et dysfonctionnements peut entraîner des problèmes de pied, composés de 26 os différents chacun, ce qui en fait l'une des zones les plus complexes du corps.

Ci-dessous, nous avons voulu tenter de résumer quelles sont les principales formes de douleur dans la plante du pied, quelles en sont les causes et quels sont les traitements.

Pied d'athlète

Le pied d'athlète est le plus souvent causé par marcher dans les zones humides. Il peut être très contagieux, étant donné qu'il s'agit d'une infection fongique de la peau, qui se trouve généralement entre les orteils. Cependant, l'infection peut se propager et causer un inconfort considérable, des démangeaisons et même des douleurs.

Généralement, une personne est plus souvent exposée au champignon qui cause le pied d'athlète dans une salle de sport, une douche ou une piscine où tu marches pieds nus. Le champignon a tendance à se développer dans les zones chaudes et humides, si souvent le port de chaussures fermées peut encourager le champignon à se développer et à se propager. La condition est très contagieuse et peut se propager à d'autres zones de la peau, y compris les mains, l'aine et le cuir chevelu.

Le pied d'athlète provoque des démangeaisons, des gerçures, des cloques et une desquamation des pieds. La condition commence généralement entre les quatrième et cinquième orteils, puis se propage ailleurs, y compris à la plante du pied.

Quant au traitement, il suffit de garder les pieds propres et secs, en les séchant avec une serviette séparée. Des traitements antifongiques sont disponibles dans la plupart des pharmacies sous forme de sprays, poudres ou lotions à appliquer sur les pieds. Si le champignon se propage ou s'aggrave après le traitement, une personne devrait consulter son médecin pour obtenir une prescription de médicaments antifongiques oraux.

Neuropathie diabétique

Les personnes atteintes de diabète sont plus sujettes à fluctuations de la glycémie. La neuropathie diabétique n'est pas une condition mais un groupe de conditions qui causent des dommages aux pieds dus au diabète.

Au fil du temps, une glycémie élevée peut endommager les nerfs, en particulier ceux des pieds. D'autres facteurs peuvent aggraver ces lésions nerveuses, comme les habitudes de tabagisme, l'alcoolisme ou des antécédents familiaux de neuropathie diabétique.

Les symptômes de la neuropathie diabétique comprennent un engourdissement, des picotements et des douleurs dans les pieds. Cela peut aider à augmenter le risque qu'une personne se coupe ou se blesse les pieds en raison d'un manque de sensation.

Maintenez une bonne santé et contrôle de la glycémie il peut aider une personne à traiter la neuropathie diabétique. Bien qu'un médecin ne puisse pas inverser les lésions nerveuses, il peut recommander des traitements pour éviter qu'elle ne s'aggrave.

Pour ces raisons, une personne diabétique devrait également subir des examens réguliers des pieds.

Fasciite plantaire

fasciite plantaire est la cause la plus fréquente de douleur au talon, avec une affection qui survient lorsque l'aponévrose plantaire du bas du pied devient enflammée. Ce ligament est chargé de soutenir l'arc plantaire.

La fasciite plantaire est une affection inflammatoire qui n'a généralement pas de cause claire, mais plusieurs facteurs de risque peuvent intervenir, tels que les conditions d'obésité, la contraction des muscles du mollet et la participation à des activités qui sollicitent à plusieurs reprises le talon, comme la course à pied.

En ce qui concerne les symptômes, la fasciite plantaire provoque une douleur à la base du talon, avec un inconfort généralement pire le matin en sortant du lit. La douleur s'aggrave également avec l'activité physique.

Passant au traitement, la plupart des gens peuvent gérer la fasciite plantaire avec un traitement à domicile. Le repos du pied et l'application de glace peuvent réduire l'inflammation. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), tels que l'ibuprofène ou le naproxène sodique, peuvent également aider à soulager la douleur. Étirer soigneusement le pied avant et après l'activité physique, ainsi que tout au long de la journée, peut également aider à réduire la douleur au talon, tout comme le port de chaussures de soutien peut aider.

Si la fasciite plantaire ne s'améliore pas avec ces traitements, une thérapie physique peut être essayée, ou un podiatre ou un chirurgien orthopédiste peut être consulté pour un traitement supplémentaire. Des injections de stéroïdes peuvent être recommandées pour réduire l'inflammation.

Lisez aussi: Pied de Verruca, comment le reconnaître

Cloques

Les pieds moites font cloques beaucoup plus probable. Cependant, c'est déjà un événement assez courant en soi, à tel point que la plupart des gens en feront l'expérience à un moment donné de leur vie. Ils apparaissent souvent après avoir marché ou couru pendant de longues périodes, surtout si les pieds sont devenus moites ou lorsque vous portez des chaussures qui ne vont pas correctement.

Les ampoules sont de petites poches remplies de liquide qui «surgissent» et ne sont généralement pas un problème de santé grave. Cependant, il est préférable de ne pas les éclater, de les laisser guérir d'eux-mêmes. L'application d'un bandage peut apporter un soulagement.

Callosités

LE cors ce sont des parties de peau épaissie, souvent trouvées sur la plante des pieds ou dans les orteils. Ils sont normalement indolores et sont formés pour protéger la peau et empêcher le corps de développer des cloques.

Les callosités peuvent être causées par diverses causes et, avec le temps, peuvent devenir douloureuses et doivent être traitées avec des patchs spéciaux, des crèmes et d'autres produits en vente libre. Dans certains cas, un médecin peut recommander une ablation chirurgicale.

Éperon talon

Le talon éperon c'est une croissance calcique qui se développe entre l'os du talon et la voûte plantaire. Pour de nombreuses personnes, il n'y a pas de symptômes visibles, mais pour d'autres, cette condition peut être douloureuse et provoquer une inflammation.

Généralement, cette condition est favorisée par des efforts prolongés sur les muscles et les ligaments, ou encore par l'arthrite, l'excès de poids corporel et l'utilisation de chaussures mal ajustées ou usées.

Les traitements peuvent inclure une compresse froide, des injections d'anti-inflammatoires, des analgésiques en vente libre, du repos et des orthèses.